Skip to content

Prise en charge des enfants de 0-3 ans dès le 16 mars : rappels

Publié le 14 Mar 2020
Information

S’agissant de la prise en charge des enfants de 0 à 3 ans, seuls restent ouverts dès le 16 mars :

  • les établissements d’accueil du jeune enfant (crèches, halte-garderies, multi- accueil) rattachés à un établissement de santé, social, médico-social ou aux services de l’Etat chargés de la gestion de l’épidémie ;
  • ainsi que les micro-crèches et les maisons d’assistants maternels lorsqu’elles accueillent au maximum 10 enfants.Tous les autres établissements et maisons d’assistants maternels ne peuvent ouvrir que pour accueillir les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire. Les autres enfants ne peuvent être accueillis jusqu’à nouvel ordre

Tous les autres établissements et maisons d’assistants maternels ne peuvent ouvrir que pour accueillir les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire : 

  • tout personnel travaillant en établissements de santé publics et privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé…
  • tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD…
  • les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…
  • les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS), des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.

    Cette liste pourra être réévaluée dans les jours à venir. Les parents et leurs enfants seront accueillis dès lors qu’ils présenteront la carte professionnelle de santé (CPS), une fiche de paye ou une attestation mentionnant l’établissement employeur.

A noter que dans le cadre des dispositions permises par l’Etat, dès le 13 mars, la Ville s’est rapprochée de plusieurs organismes, à commencer par le centre hospitalier, pour proposer dans ses équipements des solutions d’accueil pour les enfants de personnels concernés. Cette organisation devrait être finalisée en début de semaine prochaine.